Saint-Privat-des-Vieux : le syndicat de l’Avène se penche sur le réseau d’eau
  • image
    475 mètres de canalisation ont été changés à Saint-Privat, quartier de Saint-Alban.
  • image
    475 mètres de canalisation ont été changés à Saint-Privat, quartier de Saint-Alban.
  • image
    Élus et techniciens étaient sur le chantier début juillet pour constater la difficulté des travaux.
 
Saint-Privat-des-Vieux : le syndicat de l’Avène se penche sur le réseau d’eau
475 mètres des vieilles canalisations en fibrociment sont remplacés par de nouveaux et performants tuyaux en fonte, afin d’éliminer les nombreuses fuites décelées.
 

La bonne préservation de la richesse en eau passe tout d’abord par une utilisation rigoureuse de la ressource. Or, il se trouve que dans l’Agglo d’Alès, nombre de canalisations qui desservent les habitants souffrent de l’outrage du temps et des mouvements naturels du terrain. C’est ainsi que les techniciens ont pu diagnostiquer pas moins de 160 km (soit un tiers du réseau) suffisamment endommagés pour devoir être remplacés. C’était le cas durant le mois de juillet dans le quartier de Saint-Alban, à Saint-Privat-des-Vieux. 475 mètres d’une antique canalisation en fibrociment nécessitaient une profonde remise en état.

Une pente de 37 %

Un chantier voulu par le Syndicat de l’Avène présidé par François Gilles qui, accompagné du maire de Saint-Privat-des-Vieux, Philippe Ribot, et de techniciens, a visité le site. C’est sur une pente de 37 % particulièrement raide, que les ouvriers s’affairaient pour poser une nouvelle canalisation en fonte, spécialement traitée pour cet usage sensible de l’eau potable. D’un diamètre de 30 cm, ces tuyaux doivent être suffisamment résistants pour durer dans le temps et contenir le liquide qui y coule à une pression de 10 bars.

Un nouveau chemin créé pour les besoins du chantier

Pour permettre aux ouvriers de travailler avec leurs engins, il a fallu percer un chemin d’accès en pleine garrigue. Un chemin qui sera ensuite bitumé et pourrait s’avérer d’une grande utilité en cas d’intervention des sapeurs-pompiers.
Ce sont 475 mètres linéaires de conduits qui ont été remplacés pendant ce chantier : « Nous avons équipé le réseau de nombreux capteurs qui détectent la présence des fuites. Ce sont ces objectifs que nous traitons en priorité » expliquait François Gilles tout en scrutant le chantier en cours.
À la fin des travaux, et après concertation avec la municipalité, les techniciens raccorderont le nouveau tronçon au réseau d’adduction. Cette ultime phase nécessitera l’interruption du service durant toute une journée. C’est pourquoi Philippe Ribot réfléchit encore au meilleur moyen d’informer le plus complètement possible les usagers qui devront subir ce court mais indispensable désagrément.
La facture du chantier s’élève à 243 000 €, soulagée par une participation de 55 000 € de l’Agence de l’Eau et de 10 000 € du Conseil départemental. Le reste de l’effort financier est assumé par le syndicat de l’Avène qui, pour 2017, consacrera 2 M€ au renouvellement des canalisations vétustes.

 
mardi 18 juillet 2017
 
 
 
A lire aussi...
Infos travaux : Au tour de la rue Albert 1er, à Alès
Un toilettage complet du réseau pluvial
La statue du mineur a retrouvé sa place sur le quai Max Chaptal à Alès
Alès : les ultimes travaux de la rue Albert 1er
Grabieux : un quartier prêt pour l’hiver
Tour EDF, avenue Carnot : une page se tourne
Saint-Privat-des-Vieux : le syndicat de l’Avène se penche sur le réseau d’eau