Sécheresse : 21 communes de l’Agglo en “catastrophe naturelle”
  • image
    Le phénomène de sécheresse et de réhydratation des sols crée des fissures sur les maisons.
  • image
    Le phénomène de sécheresse et de réhydratation des sols crée des fissures sur les maisons.
  • image
    Le phénomène de sécheresse et de réhydratation des sols crée des fissures sur les maisons.
 
Sécheresse : 21 communes de l’Agglo en “catastrophe naturelle”
La préfecture du Gard a communiqué la liste des communes reconnues en état de catastrophe naturelle à la suite des mouvements de terrain différentiels, consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols.
 

L’arrêté du 25 juillet 2017, publié au Journal Officiel du 1er septembre 2017, reconnaît l’état de catastrophe naturelle pour les communes citées ci-dessous.

Les personnes sinistrées disposent d’un délai maximum de dix jours, à compter de la date de parution de ce texte au Journal Officiel, pour faire leur déclaration auprès de leur(s) compagnie(s) d’assurances.

Sont concernés, les mouvements de terrain dus à la sécheresse et à la réhydratation des sols survenus :

  • du 1er avril 2016 au 30 septembre 2016 : Les Plans et Salindres.
  • du 1er juillet 2016 au 30 septembre 2016 : Alès, Bagard, Boisset-et-Gaujac, Brouzet-lès-Alès, Castelnau-Valence, Deaux, Lézan, Massanes, Méjannes-lès-Alès, Monteils, Rousson, Saint-Césaire-de-Gauzignan, Saint-Christol-lez-Alès, Saint-Hilaire-de-Brethmas, Saint-Hippolyte-de-Caton, Saint-Julien-les-Rosiers, Saint-Martin-de-Valgalgues, Saint-Privat-des-Vieux et Vézénobres.
 
mardi 05 septembre 2017
 
Document(s)
Arrêté du 25 juillet 2017 portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle _ Legifrance.pdf (150,93 Ko)
 
 
 
A lire aussi...
Alès, the french Pittsburgh !
Label “4 Fleurs” : le jury est venu inspecter la ville d’Alès
Ordures ménagères : changement de tournée dans 18 communes
Sécheresse : la situation s’aggrave, suivez les restrictions
Les passes à anguilles sont opérationnelles
Les abeilles des Camélias ont ouvert leurs ruches
Sécheresse : 21 communes de l’Agglo en “catastrophe naturelle”