Alès Agglo signe le 2ᵉ contrat de ruralité du Gard
  • image
    De g. à d. : Henri Couderc, président du Parc national des Cévennes, Denis Bouad, président du Département du Gard, Max Roustan, président d’Alès Agglomération, Didier Lauga, préfet du Gard, Olivier Delcayrou, sous-préfet d’Alès, Fabrice Verdier, conseiller régional représentant Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Olivier Martin, président de la communauté de communes de Cèze-Cévennes, et Thierry Ravot, directeur de la Caisse des Dépôts et Consignations.
  • image
    Didier Lauga, préfet du Gard, a parlé d’un contrat de ruralité « ambitieux » en recensant une soixantaine de projets.
  • image
    Maires et élus de l’Agglo étaient présents le 27 février à l’Atome pour la signature du 2e contrat de ruralité du Gard.
 
Alès Agglo signe le 2ᵉ contrat de ruralité du Gard
Les élus proposent 59 projets pouvant être éligibles au dispositif de l’État dont le but est de redynamiser les centre-bourgs.
 

Comme il y a les contrats de ville, il y a désormais les contrats de ruralité. Didier Lauga, préfet du Gard, était à Alès le 27 février pour signer la 2e convention-cadre du département avec Max Roustan, président d’Alès Agglomération, et Olivier Martin, président de la communauté de communes de Cèze-Cévennes.

Devant eux, dans l’assistance, beaucoup de maires et d’élus ont fait le déplacement. Et pour cause : ce nouveau dispositif de l’État (1) vise à soutenir le développement rural en coordonnant les moyens techniques, humains et financiers.

12,8 M€ d’investissement sur le territoire

À l’échelle d’un un territoire de 96 communes et 150 000 habitants représentant tout le nord-ouest du Gard, « pour avoir plus de poids et de financements » comme l’a indiqué Olivier Delcayrou, sous-préfet d’Alès, le contrat de ruralité a été co-rédigé par le Pays Cévennes : « Nous avons répondu en quinze jours à la demande de l’État pour lister les projets d’aménagement de nos territoires » a souligné Max Roustan.

59 fiches-actions sont donc proposées, représentant 12,8 M€ d’investissement local. Des projets à conduire sur la période 2017-2020 autour de l’accessibilité aux services et aux soins, du développement de l’attractivité, de la redynamisation des centre-bourgs, de la mobilité, de la transition écologique ou encore de la cohésion sociale.

29 projets prêts à être lancés en 2017

« Vous avez un contrat de ruralité ambitieux » a déclaré Didier Lauga. Le représentant de l’État a encore précisé que « dès cette année, vingt-neuf dossiers sont prêts à démarrer pour un montant de plus de 6 M€ (lire ci-dessous, Ndlr) ».

La Région, le Département, le Parc national des Cévennes et la Caisse des Dépôts et Consignations sont cosignataires du contrat de ruralité d’Alès Agglomération, assurant ainsi de compléter les sources de financement qui permettront de réaliser un maximum de projets sur les 59 recensés. Le comité de pilotage réunissant tous les acteurs du dispositif devait décider avant le 31 mars des actions retenues et de la priorité de mise en œuvre de celles-ci.

1 – Le premier contrat de ruralité de France a été signé le 24 novembre 2016, à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).


Quelques dossiers prêts à démarrer en 2017

Accès aux services publics et marchands et aux soins

  • Raccordement hybride fibre optique / faisceau hertzien à Bonnevaux.
  • Déménagement, mise aux normes “accès handicapés” et accès à internet de la bibliothèque municipale à Corbès.
  • Viabilisation d'un terrain pour accueillir une crèche à Barjac.
  • Accès pour la grotte de la Salamandre - train touristique à Méjannes-le-Clap.
  • Aménagement d'un cabinet médical avec mise aux normes de sécurité et d'accessibilité PMR à St-Jean-de-Maruéjols et Avéjan.

Revitalisation des centre-bourgs

  • Réhabilitation de l'ancienne Poste en logement communal à Cruviers-Lascours.
  • Réhabilitation et mise aux normes de 2 logements communaux à St-Jean-de-Valériscle.
  • Réaménagement de la place du 8-Mai-1945 à Anduze, en lien avec le contrat de Ville.
  • Rénovation du presbytère en logements communaux et salles associatives à Concoules.
  • Rénovation d'une ancienne école en logement social à Saint Julien les Rosiers ;
  • Réhabilitation d’un bâtiment de centre-bourg afin d’y créer 6 logements sociaux à Saint-Maurice-De-Cazevieille.
  • Sauvegarde et dynamisation du cœur du village à Navacelles.

Attractivité du territoire

  • Création d'une Maison de la Figue et mise en valeur du verger-conservatoire à Vézénobres.
  • Accompagnement à la création d'activités économiques en milieu rural par Alès Myriapolis.
  • Ingénierie en milieu rural de la communauté de communes de Cèze-Cévennes.

Transition écologique et énergétique

  • Amélioration de la performance énergétique du foyer Monplaisir, à Mialet.
  • Substitution de la ressource d'eau potable de Massanes par interconnexion avec le syndicat de l'Avène.
  • Revalorisation des espaces publics piétons à St-Jean-de-Ceyrargues.
  • Investissement pour l’assainissement collectif et l’eau potable dans le secteur “Plot”, à Courry.

Cohésion sociale

  • Travaux d'aménagement et de mise en sécurité de la voie ferrée du Train à Vapeur des Cévennes sous forme de chantier d'insertion.
  • Création d’un Centre Médico Psycho-Pédagogique à La Grand-Combe.
  • Projet Relais Emploi Solidarité des Communes Rurales d’Alès Agglomération.
  • Cinéma itinérant à Rousson, Les Mages, Saint-Julien-les-Rosiers et Le Martinet.
  • École de musique communautaire à St-Julien-les-Rosiers, Rousson et St-Jean-de-Valériscle.
  • Spectacles vivants à Rousson, Les Mages, St-Julien-les-Rosiers, Le Martinet, St-Florent-sur-Auzonnet, St-Jean-de-Valériscle, St-Julien-de-Cassagnas.
  • Cinéma itinérant sur Cèze-Cévennes.
  • École de musique communautaire et classes orchestres sur Cèze-Cévennes.
  • Centre de Développement Culturel sur Cèze-Cévennes.
  • Fonctionnement du relais emploi de Cèze-Cévennes.

 
mercredi 01 mars 2017
 
 
 
A lire aussi...
Bonne année 2017 ! Rendez-vous le 18 janvier au Parc des Expositions pour la cérémonie des vœux
Philippe Cuillé, empresa des arènes d'Alès est décédé
Alès Agglo signe le 2ᵉ contrat de ruralité du Gard
Le Gard placé en vigilance orange "vent" à partir de samedi 4h
Le sous-préfet d’Alès met à l’honneur huit personnalités féminines
Cartes d’identité : du nouveau pour les demandes
Cano’écolo : six ados au fil de l’eau pour une action citoyenne